fbpx
×

Entreprenariat et gestion de projets culturels

Le secteur de l’entreprenariat et du management de projets culturels offre aujourd’hui beaucoup de débouchés, tant au Maroc qu’à l’international.
L’effervescence que connaissent, sur le territoire marocain, les industries créatives depuis deux décennies a permis l’émergence de nouvelles expressions artistiques et la création de différentes manifestations et institutions culturelles, notamment dans la région Marrakech-Safi.

Mais face aux mutations profondes de cet écosystème culturel, à la réforme des politiques publiques au niveau territorial, aux évolutions technologiques et à la mondialisation, la gestion du secteur exige aujourd’hui de l’innovation, de la créativité et un esprit d’entreprise.

Conscients de ces évolutions, les futurs jeunes professionnels sont à la recherche d’une formation adaptée aux spécificités actuelles des secteurs culturels et artistiques afin de pouvoir maitriser les mécanismes de l’économie culturelle et se positionner dans un marché en pleine mutation.

L’ESAV de Marrakech, qui forme depuis plus de 12 ans aux métiers du cinéma et du design graphique et digital, a construit autour d’elle un réseau de professionnels, de talents et de compétences techniques et artistiques complémentaires. Cette pépinière créative au sein de l’ESAV offre l’opportunité de développer la dimension entrepreneuriale dans les métiers des arts et de la culture. Les étudiants qui suivront ce nouveau master, seront au coeur de ce réseau et profiteront de la dynamique créative de l’ESAV.

Objectifs :

Former des spécialistes du champ culturel et les préparer à évoluer dans un contexte régional, national ou international en fonction de la spécialisation qu’ils auront choisie :

  • L’entreprenariat culturel
  • La gestion des projets culturels

L’option « Entreprenariat culturel » est destinée à former des cadres et dirigeants des organisations culturelles privées en leur fournissant:

  • les outils de l’entreprenariat culturel et les méthodes nécessaires pour créer et développer une structure culturelle privée.
  • les compétences indispensables pour penser le modèle de leur entreprise, actionner les bons leviers de financements pour produire, soutenir et diffuser les oeuvres de création.
  • la connaissance des mécanismes de la création artistique et des enjeux économiques des industries culturelles.

L’option « Gestion de projets culturels » forme des gestionnaires de projets et d’établissements culturels en leur délivrant une double compétence en gestion culturelle, basée sur :

  • la connaissance des mécanismes de la création artistique et culturelle.
  • la maîtrise des outils juridiques, économiques et organisationnels permettant la gestion d’une structure ou d’un projet culturel régional, national ou international.

La formation est confiée à une équipe de professeurs universitaires et aux professionnels des deux options. L’apprentissage se fait en lien avec le milieu professionnel, dans le cadre d’un partenariat avec des entreprises et des institutions locales, nationales et internationales des secteurs privés et publics.

À l’issue de la formation, les lauréats peuvent :

  • gérer une structure en entrepreneur autonome,
  • intégrer des postes à responsabilité dans des institutions publiques ou privées du cinéma, du spectacle vivant, de l’édition, des médias, du patrimoine ou du tourisme culturel.

Ils peuvent exercer en production, programmation artistique, organisation, diffusion, communication, médiation, valorisation, gestion ou développement de projets culturels et artistiques : festivals, évènements, tournées, expositions, aménagement culturel local ou régional, développement régional du tourisme culturel, etc.

Condition d’accès

Justifier d’un Bac+3 dans une discipline apportant les prérequis nécessaires au suivi des enseignements du master : Langues étrangères appliquées, Lettres et sciences humaines, Sciences économiques et juridiques, Gestion d’entreprise, Management…

  • Avoir une bonne maîtrise d’au moins deux langues à l’écrit et à l’oral : français et anglais, arabe et français ou arabe et anglais.
  • Réussir le concours d’entrée comprenant :
    • des épreuves écrites portant sur des questions de culture générale
    • un grand oral portant sur des questions touchant à l’art, la culture et la société
    • un entretien

Au cours de la première année du master (semestres 1 et 2), les étudiants suivent des cours et des ateliers, ils développent des études de cas et participent à des travaux dirigés qui leur permettent de :

  • Renforcer leur culture artistique et développer leur sens critique et analytique des oeuvres artistiques• Acquérir les bases théoriques en sciences humaines et sociales nécessaires à la compréhension des environnements et des contextes économiques et socioculturels.
  • Maîtriser les outils juridiques, économiques et de gestion de projets culturels

Après avoir choisi leur spécialisation, les étudiants suivent au 3ème semestre des enseignements spécifiques et participent à des séminaires professionnels qui les aident à choisir leur stage et leur projet de diplôme de fin d’études.

Le quatrième semestre est dédié au stage et au projet de diplôme de fin d’études.

Sous le patronage de
Partenaires